Association-organisme – Le Guide des dons legs et donations
Menu Fermer

FONDATION ETIENNE ET MARIA RAZE

Organisme habilité à recevoir Dons et Legs. Reconnu d'utilité publique le 20 novembre 1996 J.O. du 27 novembre 1996.
DOMAINES D'INTERVENTION :
Dons de chiens guides d'aveugles / Aveugles ou malvoyants / Parrainage / Handicap / Jeunes handicapés / Insertion sociale / Personnes âgées / Organisme juif / Organisme protestant / Église catholique / Dépendance / Vieillissement / Qualité de vie / Ophtalmologie /


COORDONNÉES :

Adresse postale Chez M. Patrick Faure - Les Pialoux Roussy
63220 MEDEYROLLES
Tél. 06 19 41 72 09


CONTACT(S) :

Président : Patrick FAURE




Présentation Actualités Images

Notre but

Restaurer l’autonomie des aveugles et des malvoyants par le partage de valeurs humaines


Notre ambition

Elle pourrait se résumer aux six engagements suivants :

• Combattre les maladies liées à la vision et notamment la D.M.L.A. (dégénérescence maculaire liée à l’âge) qui d’après les spécialistes sera le fléau du XXI ° siècle.

• Offrir une chance aux déficients visuels d’accéder à la formation scolaire et universitaire.

• Favoriser l’accès au travail pour tous les déficients visuels.

• Améliorer le confort de vie des non et mal voyants afin de les aider à retrouver tout ou partie de l’autonomie perdue.

• Consolider les acquis par une aide dans le temps et les évolutions des matériels.

• Entreprendre une politique d’aides à l’accessibilité pour tous


Nos objectifs

• Remettre gracieusement les chiens guides demandés par les non-voyants Ligériens.

• Equiper gracieusement en matériel informatique les jeunes déficients visuels scolarisés afin de les aider à poursuivre une scolarité identique à tous les élèves de France.

• Continuer le financement en matériel informatique pour les jeunes mal voyants et aveugles, à la recherche d’un emploi ou en poste, afin de leur permettre de se présenter face à un employeur en offrant à celui-ci un pré-équipement adapté à son handicap, évitant à l’entreprise un investissement important souvent frein à l’embauche. Nous lui donnons ainsi, à compétences égales, autant de chance d’être choisi que n’importe quel autre postulant.

• Remettre gracieusement du matériel informatique aux non et mal voyants afin de les libérer de ce handicap visuel, de leur permettre d’accéder aux « autoroutes de l’information » afin d’entreprendre sans contrainte.

• Réfléchir sur le financement d’une greffe de rétine artificielle véritable espoir de guérison pour bon nombre de mal voyants et d’aveugles.









GDL_1224