Listing des associations – Le Guide des dons legs et donations
Menu Fermer

Maladies des os et articulations (Rhumatologie)

6 association(s) référencée(s) dans la thématique


Créé en 2002 sous la direction d’Axel Kahn, l’Institut Cochin est rattaché à l’Inserm, au CNRS, et à l’Université Paris Cité. Nos 41 équipes de recherche étudient les mécanismes biologiques en situations normales et pathologiques dans différents domaines : Microbiologie, Métabolisme, Endocrinologie, Immunologie, Cancer, Régulation génétique, Reproduction.


Depuis plus de 30 ans, la Fondation Arthritis, reconnue d'utilité publique, est la première source de financements privés qui accompagne l’émergence d’une recherche française de qualité sur les rhumatismes et maladies musculo-squelettiques.


L’Association de patients AFLAR, reconnue d’utilité publique depuis 1937, portant la voix de 20 millions de français,seule association de patients dédiée à toutes les maladies rhumatismales douloureuses, mal de dos, goutte, arthrose, ostéoporose, fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde, spondyloarthrite, maladies rares.


La Fondation Maladies Rares est une fondation de coopération scientifique, créée en 2012 dans le cadre du 2e Plan National Maladies Rares, de la volonté conjointe de membres fondateurs représentant les associations de patients, la recherche publique, et la communauté hospitalo-universitaire : l’AFM-Téléthon, l’Alliance Maladies Rares, l’Inserm, la Conférence des Directeurs Généraux de Centres Hospitaliers Universitaires et la Conférence des Présidents d’Université.


La polyarthrite rhumatoïde, la spondyloarthrite et le rhumatisme psoriasique sont des maladies inflammatoires graves qui touchent les articulations mais aussi parfois le cœur, les poumons, les yeux ou la peau.


• Sensibiliser le grand public à l’existence de la polyarthrite rhumatoïde mais aussi à la nécessité d’une prise en soins précoce ; • Mettre à la disposition des personnes concernées des informations et ressources fiables et validées ; • Encourager le dialogue entre patients et professionnels de santé, promouvoir la décision partagée ; • Défendre les droits des malades et prendre part au débat public ; • Contribuer à améliorer la qualité de vie ; • Soutenir la recherche et y participer.