Séminaire populaire sur le droit de l’enfant à s’associer

Agrandir Dézoomer Lire plus tard Impression

Le Secours populaire français organise, pour marquer le début de l’année des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, vendredi 25 janvier à Paris, un séminaire populaire qui aura pour thématique : « Le droit de l’enfant à s’associer : quel pouvoir d’agir ? ».

Le Secours populaire français organise, pour marquer le début de l’année des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, vendredi 25 janvier à Paris, un séminaire populaire qui aura pour thématique :

« Le droit de l’enfant à s’associer : quel pouvoir d’agir ? ».

Parmi les intervenants présents au siège de l’association* pour alimenter les échanges animés par JeanPhilippe Milesy : Geneviève Avenard, défenseure des enfants ; Sylviane Giampino, présidente du Haut Conseil de la famille et de l’enfance et de l’âge ; Sarah Bilot, déléguée générale Junior association ; Paco Lopez, enfant du mouvement « copain du Monde » ; Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français et les dirigeants de l’association réunis en comité national.

Le Secours populaire français a toujours mis l’enfance au cœur de ses préoccupations. Les enfants sont les premières victimes de la pauvreté. En 2017, les permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé du Secours populaire ont permis à 2 950 820 personnes démunies de trouver soulagement, aide réelle et écoute chaleureuse, 41,8% sont des enfants et des jeunes.

En 1992 l’association crée « copain du Monde », le mouvement d'enfants du Secours populaire. Au sein de « copain du Monde », les enfants qui le souhaitent deviennent auteurs et acteurs de la solidarité. Etre un « copain du Monde » c’est être un enfant bénévole avec le Secours populaire. Les copains du monde, toute l’année, ils agissent pour construire un monde plus solidaire. Ils mettent en place des actions en faveur des personnes en difficulté en France et dans le monde. Par exemple, ils collectent de l’argent, recueillent du matériel scolaire ou de la nourriture. Aussi, ils peuvent organiser des événements comme des concours de dessins ou des défis sportifs dans leurs quartiers, leurs écoles ou leurs centres de loisirs. Avec « copain du Monde » les enfants apprennent qu’ils ont des droits et qu’ils ne sont pas toujours respectés. Ils mènent donc des initiatives pour améliorer les conditions de vie des enfants dans le monde et ils correspondent. L’été, les enfants venus de différents pays peuvent se retrouver dans les villages « copain du Monde » pour se rencontrer, échanger, s’amuser et construire des projets.

*Secours populaire français
 9/11 rue Froissart 75003 Paris
Séminaire populaire vendredi 25 janvier de 18h à 20h30


Contact presse Secours populaire français Karine Vauloup :
01 44 78 21 57 / 06 77 04 57 33
karine.vauloup@secourspopulaire.fr