Lutte contre le cancer : vos dons, c'est plus d'innovation

Agrandir Dézoomer Lire plus tard Impression

Centre expert et de recours, depuis 1967, le Centre Georges-François Leclerc, est exclusivement dédié à la cancérologie pour la Région Bourgogne Franche-Comté. Reconnu d’utilité publique, il est le seul établissement de santé privé à but non lucratif d’intérêt collectif avec des missions de soins, de recherche et d’enseignement en cancérologie.

Le Centre Georges François Leclerc est un acteur majeur de la lutte contre le cancer. Sur le site, à Dijon, 50 personnes sont dédiées à la recherche et 128 médecins chercheurs - parmi les 800 salariés - travaillent quotidiennement à faire reculer la maladie. La proximité entre chercheurs, médecins et patients est un véritable atout pour développer plus rapidement des traitements au bénéfice direct des malades.

Le CGFL est aujourd’hui le centre de référence pour l’innovation thérapeutique et la recherche en cancérologie de la région. Au service de plus de 22 000 personnes soignées chaque année, il est le 3ème Centre de France pour le pourcentage de patients inclus dans une étude biomédicale offrant l’accès aux dernières innovations thérapeutiques.

Le financement de ses activités de recherche et d’innovation repose pour partie sur la générosité publique. Le CGFL est en effet habilité à recevoir des dons. L’argent récolté est toujours intégralement réinvesti dans l’intérêt et au bénéfice du patient.

A titre d’exemple, les dons reçus ces dernières années ont contribué au développement d’une médecine de précision de plus en plus personnalisée, s’appuyant sur des techniques de séquençage destinées à l’analyse génétique des cellules cancéreuses et à la mise en place de traitements ciblés sur les anomalies détectées. Cette activité impose l’acquisition de séquenceurs à haut débit dont le coût est extrêmement élevé (200 000 € à plus d’1 M€) et qui ne pourraient être intégralement financés par les moyens propres du Centre.

S’ils sont un soutien précieux pour les activités de recherche et d’innovation, les dons participent également à l’amélioration continue des conditions d’accueil des patients et de leur qualité de vie par les soins de confort qui leur sont proposés gratuitement (divers ateliers de mieux être, d’éducation thérapeutique, de psychologie, d’activité physique, de services sociaux, de kinésithérapie, de diététique, etc.)

« L’égalité d’accès à l’innovation et le droit à une prise en charge et un accompagnement personnalisés » sont une priorité du Pr Coutant, directeur général du CGFL. « Les progrès sont réels, la recherche avance, les traitements se précisent et les technologies se développent pour faire reculer la maladie. De véritables espoirs naissent pour les malades grâce à la générosité de tous ».