LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) - (LPO)
Organisme habilité à recevoir des Dons et Legs. Reconnu d'utilité publique le 3 juillet 1986.


ACTIONS ET OBJECTIFS

Forte d'un siècle d'engagement avec 50 000 adhérents, 5000 bénévoles actifs, 450 salariés sur le territoire national et un réseau d'associations locales actives dans 79 départements, la LPO est aujourd'hui la première association de protection de la nature en France.

Elle œuvre au quotidien pour la protection de la biodiversité.

Les actions menées visent à :

Protéger des espèces : programmes de conservation d'oiseaux parmi les plus menacés de France et de sauvegarde d'espèces sauvages, inventaires naturalistes, gestion de 7 centres de sauvegarde et de 2 unités mobiles d'intervention pour la faune en détresse, dénonciation des violations des droits...
Préserver des espaces : acquisition et gestion de milieux naturels, élaboration de plans de gestion concertés, assistance technique aux exploitations agricoles respectueuses de l'environnement...
Eduquer et sensibiliser les Hommes et la société à l’environnement : organisation de sorties et de séjours nature, collaboration avec les écoles, accompagnement à la création de Refuges LPO dans vos jardins, accompagnement des entreprises et des collectivités dans leurs démarches éco-responsables, publication de revues, lobby, contentieux...

Coordonnées :

LPO - Les Fonderies Royales
8, rue du Docteur Pujos - CS 90263
NULL
17305 ROCHEFORT Cedex

Tél : 05 46 82 12 34
Fax : 05 46 83 95 86

Présidence :

Allain BOUGRAIN DUBOURG

Responsable :

Chargée des relations testateurs : Soraya H. VANDENENDE - Tél. : 05 46 82 12 48

Autre(s) contact(s) :



Notre actualité sur Facebook®


Notre actualité sur Twitter®

Transmettre à la LPO, c’est choisir de protéger la nature durablement

Il y a plus d’un siècle, les pionniers de la LPO se lançaient dans la sauvegarde des macareux moines massacrés en Bretagne. Depuis lors, la LPO n’a jamais cessé le combat pour la vie, accumulant les victoires au fil des ans. Pour autant, et même si nous pouvons être fiers de notre association, la bataille est loin d’être gagnée : nous devons aujourd’hui faire face au dramatique déclin du vivant qui nous entoure. Si les oiseaux disparaissent, c’est bien le signe que c’est l’ensemble de la biodiversité qui souffre : l’abondance des mammifères, reptiles, amphibiens, oiseaux et poissons a chuté de près d’un tiers en un quart de siècle*.
 
La LPO ne s’y est pas trompée en élargissant son champ d’action. Avec l’oiseau comme ambassadeur, presque un étendard, nous défendons aujourd’hui la nature dans son ensemble. C’est pourquoi nous nous investissons dans de nombreux secteurs (espèces et espaces naturels) avec nos leviers d’intervention (protection, éducation, études et recherches). Sous oublier le volet social qui nous a toujours animés : c’est ainsi par exemple que nous travaillons avec le monde du handicap.
 
Ce travail considérable n’est possible que grâce aux milliers de sympathisants qui, chacun à sa mesure, sert la cause du vivant.
 
Dans un esprit de convivialité et de détermination, la LPO fait partager la beauté mais aussi le respect de l’oiseau et de la nature, pour l’avenir de l’Homme.
 
*Appel des 15 000 scientifiques, 2017