Fondation pour le Logement Social - FLS
Organisme habité à recevoir des Dons, Legs et Donations. Reconnu d'utilité publique par décret du 22 novembre 1990.


ACTIONS

Depuis 30 ans, la FLS, fondation reconnue d’utilité publique à fonctionnement presque exclusivement privé, favorise par le logement l’insertion des familles les plus en difficulté.

« Ce n’est pas les immeubles qu’il faut réinsérer au cœur des villes, mais les familles » André Récipon, fondateur de la FLS.

 

Les logements ne sont pas réunis en blocs, ce sont des maisons ou appartements au sein de copropriétés, dispersés dans la ville, afin de vivre une authentique mixité sociale.

 

Inspirée du message universel de Raoul Follereau en faveur des plus fragiles, fondant l’aide concrète qu’elle apporte aux familles sur les principes sociaux chrétiens, la FLS est une fondation indépendante de tout organisme d’Etat comme de toute institution religieuse.

La Fondation accueille les familles qu’elle loge quelles que soient leurs cultures et leurs convictions.

« J’ai pris un nouveau départ », « la FLS m’a redonné l’espoir »: tels sont les retours entendus.

 

Depuis 2015, la FLS innove en créant des Maisons de Vie et de Partage, colocations à taille humaine entre personnes handicapées et personnes valides (Versailles ; Saint-Etienne ; Normandie).

 

Impulsées par la FLS grâce à un investissement en logement social, ces Maisons sont animées au quotidien par une association partenaire.

 

La Fondation est labellisée par AFNOR Certifications « Gouvernance et gestion responsable ».

Coordonnées :

31, rue de Dantzig
75015 PARIS

Tél : 01 56 08 30 20
Fax : 01 56 08 30 21

Présidence :

Michel RÉCIPON

Responsable :

Sonia ARAUJO / Valérie NAMUROY
Notre actualité sur Facebook®


Notre actualité sur Twitter®

Une maison de vie et de partage

Il y a quelques jours, je vous ai présenté le projet magnifique des Maisons de Vie et de Partage. Voici une demande concrète que nous avons reçue il y a quelques mois :

Sept jeunes femmes en situation de handicap mental souhaitaient vivre en colocation. Impossible, me direz-vous ? Pourtant, depuis quelques années, Odile et ses 6 colocataires, aidées par leurs familles et des bénévoles avaient réussi leur rêve.

 

Mais leur colocation n’était pas pérenne : elles ne pouvaient rester dans leur logement, et d’ici quelques mois, leur colocation devrait fermer, faute de nouveau lieu !

Découvrant le projet de Maisons de Vie et de Partage, leurs familles nous ont contactés. La Fondation pour le Logement Social a trouvé la maison adéquate, en est devenue propriétaire en septembre 2019 et rassemble aujourd’hui les financements nécessaires aux travaux. Si nous trouvons toutes les ressources, l’ouverture de la maison est prévue en ce milieu d’année 2020.

Les forces de ce projet :

- Le groupe de jeunes femmes en situation de handicap mental est déjà constitué

- L’autorisation administrative d’ouverture est obtenue, avec un statut de logement social très avantageux.

- La maison est acquise, à proximité d’un réseau de bénévoles, avec des transports adéquats pour que les jeunes femmes poursuivent leurs loisirs et leurs activités professionnelles en toute autonomie : ESAT (CAT), Centre d’Accueil ou atelier artisanal.

Mais aujourd’hui, il nous manque 55 000 € pour financer des travaux d’adaptation de la maison comme par exemple la création des salles d’eau.

C’est pourquoi, je fais appel à vous pour aider Odile et ses 6 amies à poursuivre leur vie commune sous un nouveau toit pérenne et adapté.

→ Trois clics suffisent pour donner. Tout don, même petit, nous aidera vraiment.