Transmettre à la LPO, c’est choisir de protéger la nature durablement

Les populations d’oiseaux s’effondrent dans nos campagnes françaises… Or, les oiseaux sont les meilleurs indicateurs de la santé de notre planète. Face à ce constat alarmant, la LPO redouble d’efforts dans son combat pour la protection de la nature.

Il y a plus d’un siècle, les pionniers de la LPO se lançaient dans la sauvegarde des macareux moines massacrés en Bretagne. Depuis lors, la LPO n’a jamais cessé le combat pour la vie, accumulant les victoires au fil des ans. Pour autant, et même si nous pouvons être fiers de notre association, la bataille est loin d’être gagnée : nous devons aujourd’hui faire face au dramatique déclin du vivant qui nous entoure. Si les oiseaux disparaissent, c’est bien le signe que c’est l’ensemble de la biodiversité qui souffre : l’abondance des mammifères, reptiles, amphibiens, oiseaux et poissons a chuté de près d’un tiers en un quart de siècle*.

La LPO ne s’y est pas trompée en élargissant son champ d’action. Avec l’oiseau comme ambassadeur, presque un étendard, nous défendons aujourd’hui la nature dans son ensemble. C’est pourquoi nous nous investissons dans de nombreux secteurs (espèces et espaces naturels) avec nos leviers d’intervention (protection, éducation, études et recherches). Sous oublier le volet social qui nous a toujours animés : c’est ainsi par exemple que nous travaillons avec le monde du handicap.

Ce travail considérable n’est possible que grâce aux milliers de sympathisants qui, chacun à sa mesure, sert la cause du vivant.

Dans un esprit de convivialité et de détermination, la LPO fait partager la beauté mais aussi le respect de l’oiseau et de la nature, pour l’avenir de l’Homme.

*Appel des 15 000 scientifiques, 2017

 

Voir la fiche de cette association > cliquez ici !

Les commentaires sont fermés.