Archive pour Actualités

Guyane Maritime : Greenpeace appelle les Guyanais à se mobiliser pendant l’enquête publique

L’enquête publique autour du projet d’exploration pétrolière de Total au large de la Guyane s’ouvre aujourd’hui. Cette consultation publique, organisée en plein été, va durer jusqu’au 23 août et permettra aux Guyanais de questionner le projet de Total intitulé Guyane Maritime. Elle intervient quelques semaines seulement après l’expédition de Greenpeace qui a permis d’officialiser la présence […]

Cet article Guyane Maritime : Greenpeace appelle les Guyanais à se mobiliser pendant l’enquête publique est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace

L’industrie du vêtement progresse dans la réduction des produits chimiques dangereux

Greenpeace Allemagne publie aujourd’hui le rapport Destination Zéro : impacts de sept ans de campagne Detox sur l’industrie du vêtement. Il décrit les progrès significatifs accomplis par 80 entreprises du textile engagées à réduire leurs usages et rejets de produits chimiques dangereux d’ici à 2020. Ce rapport survient sept ans après le lancement de la […]

Cet article L’industrie du vêtement progresse dans la réduction des produits chimiques dangereux est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace

Des industriels de la pêche au krill appellent à la création d’un sanctuaire marin en Antarctique

La campagne internationale de Greenpeace pour protéger l’océan Antarctique a reçu le soutien sans précédent d’industriels pêchant le krill dans les eaux de l’Antarctique. Cette annonce a été rendue publique lors d’un événement organisé par Greenpeace à Cambridge, en Grande-Bretagne, en présence de scientifiques et de l’acteur espagnol Javier Bardem qui a participé à une […]

Cet article Des industriels de la pêche au krill appellent à la création d’un sanctuaire marin en Antarctique est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace

41 villages d’enfants « copain du Monde », en France et à l’étranger

 

Le Secours populaire français et ses partenaires locaux organisent 41 villages d’enfants « copain du
Monde » en France, en Europe et dans le monde pour l’été 2018 (22 en France et 19 en Europe dans le
monde).
Ces séjours d’apprentissage d’une à trois semaines permettent la rencontre d’enfants de différentes
nationalités, favorisent les échanges et offrent aux enfants la possibilité de se mobiliser pour développer
des actions de solidarité, là où ils vivent et/ou vers d’autres pays. De retour chez eux, les enfants
deviennent des « passeurs de solidarité » et beaucoup prolongent la mise en place d’activités en lien avec
les associations. Les villages participent à la démarche d’éducation populaire du SPF, ils sensibilisent aux
droits de l’enfant et aux valeurs du mouvement « copain du Monde ».
Voici quelques dates en France, avec l’accueil d’enfants français et de délégations étrangères :
Du 9 au 23 juillet en Guadeloupe : 180 enfants antillais et haïtiens – Du 10 au 27 juillet dans les HautesPyrénées
: 80 enfants ivoiriens, togolais, sahraouis et sénégalais – Du 14 au 27 juillet en Moselle : 60
enfants antillais, belges et haïtiens – Du 22 au 29 juillet dans les Yvelines : 25 enfants éthiopiens, grecs et
portugais – Du 29 juillet au 5 août dans le Val-d’Oise : 25 enfants grecs – Du 1er au 14 août dans l’Hérault
: 40 enfants nigériens, roumains et sénégalais – Du 1er au 14 août dans les Hautes-Pyrénées : 120 enfants
espagnols, indiens, israéliens, italiens et portugais – Du 2 au 13 août en Corse : 40 enfants antillais et
mexicains – Du 5 au 26 août dans le Nord : 300 enfants albanais, allemands, belges, burkinabés,
comoriens, coréens (Nord et Sud), djiboutiens, éthiopiens, gambiens, guinéens, libanais, maliens, népalais,
philippins, portugais, sahraouis, sénégalais, togolais et ukrainiens – Du 10 au 23 août dans le Rhône : 40
enfants géorgiens – Du 11 au 19 août en Gironde : 35 enfants burkinabés, grecs, marocains et palestiniens
– Du 13 au 23 août dans le Loir-et-Cher : 50 enfants grecs, kosovars et portugais – Du 13 au 25 août dans
le Calvados : 30 enfants américains, dominiquais, libanais, mauritaniens et nigériens – Du 18 au 28 août en
Ardèche : 70 enfants burkinabés, chinois, grecs, irakiens et maliens – Du 13 au 26 août en Bretagne : 60
enfants béninois et grecs – Du 20 au 24 août dans les Bouches-du-Rhône : 50 enfants antillais, grecs,
italiens, népalais et palestiniens – Du 20 au 26 août dans le Val-de-Marne : 20 enfants espagnols.
Avec ses partenaires locaux, le Secours populaire organise également des villages d’enfants « copain du
Monde » à l’étranger, comme en Grèce ; au Liban avec 500 enfants libanais et réfugiés syriens ; à Gaza
avec 650 enfants palestiniens ; à Jérusalem-Est avec 200 enfants palestiniens ; au Portugal avec 70 enfants
français et portugais ; en Serbie avec 100 enfants bosniens, kosovars, serbes et roms ; en Haïti, à
Madagascar, etc.
Dossier de presse Vacances d’été 2018 : https://www.secourspopulaire.fr/vacances-dete-2018
Le Secours populaire appelle à la solidarité, l’association a besoin d’argent : www.secourspopulaire.fr

Huile de palme : action en justice des associations environnementales contre la raffinerie de Total

Les Amis de la Terre, Greenpeace France, France Nature Environnement, FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur, FNE 13 et la Ligue de Protection des Oiseaux PACA déposent aujourd’hui au tribunal administratif de Marseille un recours contre l’autorisation préfectorale de la raffinerie de Total à La Mède. Jusqu’à 550 000 tonnes d’huile de palme et de dérivés pourront être […]

Cet article Huile de palme : action en justice des associations environnementales contre la raffinerie de Total est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace

Réaction au rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires

Paris, le 5 juillet 2018 – Dans son rapport, la Commission d’enquête fait preuve d’une grande clairvoyance sur l’ensemble des sujets qui, depuis des années, avaient été confisqués du débat public par l’industrie nucléaire : les défaillances de sûreté, les manquements dans la sécurité des installations, tout comme les graves problèmes financiers rencontrés par les […]

Cet article Réaction au rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace

Action bis repetita : après Superman, un second survol et crash au Bugey

Paris, le 03 juillet 2018 – Ce matin, après un survol et un crash volontaire d’un drone transformé en Superman, les militant-e-s de Greenpeace France ont procédé à une deuxième opération de pénétration dans la zone de sécurité interdite de survol à la centrale nucléaire du Bugey. Ils ont dirigé un avion radiocommandé vers la […]

Cet article Action bis repetita : après Superman, un second survol et crash au Bugey est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace

Action : Superman survole la centrale nucléaire du Bugey et s’y crashe

Paris, le 03 juillet 2018 – Ce matin, un drone transformé en Superman et piloté par des militant-e-s de Greenpeace France a survolé la centrale nucléaire du Bugey, à 25 kilomètres de Lyon. Après l’avoir fait entrer dans la zone interdite de survol, les militant-e-s l’ont volontairement fait s’écraser contre le mur de la piscine […]

Cet article Action : Superman survole la centrale nucléaire du Bugey et s’y crashe est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace

La réforme de l’ISF fait chuter les dons « d’au moins 50% », selon France Générosités

La fondation France Générosités constate une baisse drastique des dons aux associations depuis la transformation de l\'impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière.
La fondation France Générosités constate une baisse drastique des dons aux associations depuis la transformation de l’impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Pierre Siquier, le président de la fondation France Générosités, constate une baisse drastique des dons aux associations depuis la transformation de l’impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière.

« Le passage de l’impôt sur la fortune ISF à l’impôt sur la fortune immobilière IFI fait ressentir une perte d’au moins 50% des dons en moyenne sur l’ensemble des associations ou fondations collectrices de cette générosité publique », a dénoncé Pierre Siquier, le président de la fondation France Générosités, lundi 25 juin sur franceinfo.franceinfo : De combien les dons ont-ils diminué et comment l’expliquez-vous ?

Pierre Siquier : Le passage de l’impôt sur la fortune (ISF) à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) fait ressentir une perte d’au moins 50% en moyenne sur l’ensemble des associations ou fondations collectrices de cette générosité publique. Cela fait en gros entre 130 et 150 millions d’euros en moins, ce qui est assez énorme par rapport aux 246 millions d’euros, par exemple, qui ont été récoltés en 2015. Il y a une raison mathématique d’abord, c’est que le nombre de personnes assujetties à l’impôt sur la fortune immobilière est de l’ordre de 150 000 à 180 000 alors que l’ancien ISF touchait 350 000 contribuables, donc c’est déjà moins. Mais je pense qu’il y a aussi une raison psychologique également, qui résulte du mode de déclaration de ce nouvel impôt. L’ISF donnait lieu à une déclaration spécifique et quand on faisait son chèque, on déduisait immédiatement son don, ou 75% de son don de son montant, donc c’était psychologiquement peut-être plus vite perçu et peut-être plus immédiatement réalisable. Mais enfin ceci étant, ça veut dire que les gens qui ont bénéficié de cette réduction d’impôt n’ont pas continué à le faire, ce qui est embêtant.

Pensez-vous que le passage au prélèvement à la source pour l’impôt sur le revenu pourrait avoir des conséquences similaires ?

Oui, tout à fait. L’ancien ISF représentait 240 millions ou 250 millions de dons, par contre les dons qui résultent de l’impôt sur le revenu, c’est 2,6 milliards d’euros, donc c’est une somme considérable. Le prélèvement à la source risque de perturber profondément le comportement de nos donateurs, parce qu’ils vont avoir visuellement un pouvoir d’achat diminué, donc est-ce qu’ils vont continuer à donner pendant cette période-là ? Ce n’est pas du tout évident. Il faut savoir que les classes moyennes qui déclarent entre 15 000 et 60 000 euros de revenus représentent 73% des donateurs et 55% de la collecte chez nous, le syndicat France Générosités qui représente pratiquement 80% de la collecte. 2,6 milliards, c’est énorme, c’est autant de programmes qui ne vont pas avoir lieu sur l’aide aux personnes âgées, le soutien à la recherche médicale, le handicap, les personnes malades, la défense des droits de l’homme, l’environnement… Il y a énormément de programmes qui sont aujourd’hui en place et qui risquent, si jamais il y a une perturbation sur des 2,6 milliards d’euros de dons, d’être profondément affectés.

Que demandez-vous aujourd’hui ?

Nous, ce qu’on demande et ce qu’on va demander au gouvernement, c’est de prendre des mesures à la fois d’information, parce que l’impôt sur le prélèvement à la source ne change pas le résultat final de la réduction d’impôt. Par contre, c’est la trésorerie qui va changer puisque, si on continue dans le même principe qu’aujourd’hui, on ne récupèrera sa réduction d’impôt qu’au mois de septembre de l’année d’après. On voudrait donc que le gouvernement prenne une mesure qui consiste à dire : on s’inspire de celui imaginé pour les services à domicile, en proposant un acompte calculé sur les dons précédents dès le mois de janvier. Ce qui veut que du coup, le visuel disponible ne bouge pas, c’est-à-dire qu’on continue à faire son don, en étant sûr que la réduction fiscale en termes de trésorerie est directement appliquée.

DES CONSEILS VITAUX POUR PROTÉGER LES ANIMAUX DE LA CHALEUR

L’association met en garde contre le fait de laisser un animal dans une voiture en stationnement et partage d’autres conseils susceptibles de sauver des vies

Les températures grimpent cette semaine, et à cette occasion, PETA vous demande de bien vouloir diffuser les informations suivantes auprès de vos lectrices et lecteurs afin de protéger les animaux lors de grandes chaleurs et de canicules :

– Laissez vos chiens à l’intérieur. À la différence des humains, les chiens ne peuvent se refroidir qu’en haletant et en transpirant par leurs coussinets. Les hautes températures peuvent occasionner un coup de chaleur ou des séquelles permanentes et même s’avérer fatales.

 – Fournissez de l’eau et de l’ombre. Si les animaux doivent être laissés à l’extérieur, il faut leur donner de l’eau à profusion et suffisamment d’ombre, tout en tenant compte du déplacement du soleil. Même de courtes durées d’exposition directe au soleil sont susceptibles d’entraîner des conséquences graves pour leur santé.

 – Marchez, ne courez pas. Lorsque qu’il fait très chaud et humide, ne faites jamais faire d’exercice à votre chien en le faisant courir à côté de votre vélo ou en l’emmenant courir avec vous. Voulant vous faire plaisir, le chien s’écroulera avant d’abandonner, et il sera alors peut-être déjà trop tard pour le sauver.

 – Prenez garde aux sols exposés au soleil. Quand il fait chaud, le goudron peut chauffer jusqu’à atteindre entre 55 et 80 degrés, ce qui suffit à gravement brûler les pattes d’un animal. Privilégiez l’herbe et éviter si possible les sols chauds, ou attendez qu’ils rafraichissent pour promener votre compagnon.

 – Ne laissez jamais un animal dans une voiture garée par temps chaud, même pendant une courte durée et avec les fenêtres légèrement ouvertes. Un chien enfermé dans une voiture en stationnementpeut mourir d’un coup de chaleur en quelques minutes, y compris lorsque la voiture n’est pas garée au soleil. Lorsqu’il fait 26 degrés, la température à l’intérieur d’une voiture à l’ombre peut être de 32 degrés, et l’intérieur d’une voiture garée au soleil peut atteindre les 70 degrés.

 – Aidez les animaux piégés dans un véhicule garé
Si vous apercevez un chien en détresse dans une voiture, relevez le modèle et la couleur du véhicule, ainsi que le numéro de la plaque d’immatriculation et appelez la police, puis essayez de retrouver le propriétaire de la voiture si possible. Assurez-vous que quelqu’un garde un œil sur l’animal pour évaluer l’urgence de la situation.

 

Si la police n’intervient pas ou n’arrive pas à temps et que la vie du chien semble être en danger imminent, entourez-vous d’un ou plusieurs témoins qui pourront confirmer votre évaluation de la situation, puis entreprenez de libérer l’animal en souffrance du véhicule, transportez-le à l’ombre et attendez l’arrivée de la police.

Tout chien présentant un ou plusieurs symptômes d’un coup de chaleur (agitation, halètement rapide ou pénible, vomissements, état léthargique, manque d’appétit ou de coordination) nécessite des soins urgents. Vous pouvez tenter de le rafraîchir en lui mettant de l’eau à disposition et en lui appliquant une serviette humide et froide sur la tête et la poitrine, ou bien en l’immergeant dans de l’eau tiède (jamais glacée). Ensuite, conduisez rapidement l’animal chez un vétérinaire.

 

Plus d’informations sont disponibles sur le site de PETA

Appel du Secours populaire pour les « Vacances » !

«7 et 8 juillet, premier grand week-end de départs en vacances.
Le Secours populaire français, avec ses 80 162 bénévoles, souhaite de bonnes vacances à tous ceux et toutes celles qui vont en bénéficier.
Mais il saisit cette occasion pour rappeler que l’année dernière, pratiquement un Français sur deux et un
gosse sur trois, n’a pas connu les joies du départ.
Pourtant, chez nous, « les vacances ce n’est pas du luxe, c’est un droit ».
Pour combattre cette criante injustice qui frappe les « non-vacanciers », les comités, les antennes de l’association, avec leurs partenaires, parrains et marraines, collectent des fonds et font appel à des familles pour accueillir des enfants, à la maison ou pendant leur séjour.
Dans cette société où tant de mauvaises nouvelles sont portées à notre connaissance, les attentats, les violences, la montée du racisme, de l’antisémitisme, de la xénophobie, et aussi de la misère, de la pauvreté
– l’an dernier, les ami(e)s du Secours populaire ont aidé plus de 3 millions de personnes

– la solidarité, même si elle ne règle pas tout, est indispensable. On le voit tous les jours avec la campagne pour offrir des vraies vacances aux plus démunis et les légendaires « Journées des oubliés des vacances  » (JOV), après le 15 août, pour celles et ceux qui n’ont malheureusement pas pu partir.
Pour ces premiers jours de grands départs, aidez le Secours populaire, soyez généreux et solidaires, donnez. Merci. »

Julien Lauprêtre, Grand officier de la Légion d’honneur, Président du Secours populaire français
Le Secours populaire
98 fédérations – 659 comités – 1 256 permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé
3 348 200 personnes aidées, en France et dans le monde en 2017
En 2017, les actions d’accès aux vacances mises en place par le Secours populaire ont permis à 181 010
personnes de bénéficier d’un départ en vacances, ce qui correspond à 451 230 journées de vacances.
Dossier de presse Vacances d’été 2018 : https://www.secourspopulaire.fr/vacances-dete-2018
L’association fait appel à tous les gens de cœur. A titre d’exemple, un don de 50€, soit 12,50€ après déduction fiscale, offre une « journée de vacances » à un enfant.
Le Secours populaire a besoin d’argent, dans tous les départements, sans exception :
www.secourspopulaire.fr

Procès des militants de Greenpeace France : pas de victoire pour EDF

Le verdict du procès des militantes et militants de Greenpeace France qui s’étaient introduits dans la centrale nucléaire de Cruas-Meysse pour dénoncer ses failles de sécurité a été rendu aujourd’hui au tribunal de grande instance de Privas, en Ardèche. 22 militantes et militants de Greenpeace France étaient poursuivis, ainsi que l’organisation elle-même. Son chargé de […]

Cet article Procès des militants de Greenpeace France : pas de victoire pour EDF est apparu en premier sur Greenpeace France.

Source:: Greenpeace